livreescussetcouv
J'ai craqué dernièrement pour ce roman de Catherine Cusset dont j'aime beaucoup l'écriture qui est toujours fraîche, piquante et amusante... D'ordinaire l'écrivain (j'ai horreur du terme "écrivaine") parle d'elle même ou de ses proches (La Haine de la famille, confession d'une radine), ici elle a choisi  de retranscrire l'histoire d'une femme qu'elle nomme Eléna (alias Helen), histoire d'une vie qui alterne les chapitres sur sa jeunesse roumaine et sa vie de femme mature au USA. Cette façon de faire évoluer le récit est très intéressante, en effet elle permet d'une part de retenir l'attention du lecteur tout en lui permettant d'éclaircir les zones d'ombre par les divers retours en arrière, de reconstituer lentement le puzzle d'une vie. Mais cela permet aussi de mettre en relief les contrastes entre la vie sous le régime communiste entre contraintes et privations et la vie à New york marquée de liberté et d'opulence. Catherine Cusset relate donc la vie d'Eléna  qui née en BessarabieBessarabie arrive en Roumanie à la mort de sa mère où elle rejoint sa tante et son oncle. Elevée par ces derniers, elle s'installe à Bucarest après plusieurs déménagements, où elle grandit et étudie les sciences, domaine dans lequel elle excelle. Elle tombe amoureuse d'un jeune juif que ses parents antisémites rejettent, mais finit par l'imposer aux yeux de tous. Ils se marient dans l'intimité et ont un petit garçon. Rapidement la jeune femme se rend compte que la vie sous le régime communiste quand on est l'épouse d'un juif est insupportable, et ensemble la petite famille décide d'émigrer aux états unis où la religion et le pays d'origine n'a pas d'importance. Après avoir reçu une formation en informatique le couple  trouve du travail et s'installe à New york. Leur fils grandit en véritable américain et fait la fierté de ses parents. Ce n'est que lorsqu'il décide d'épouser Marie, une jeune française, que les choses se compliquent : le choc des cultures a raison d'Helen et sa belle fille qui mettront des années à établir de bonnes relations quand elles auront appris a se respecter mutuellement.
Un Brillant Avenir, est un roman plaisant à lire, car l'écriture chez Cusset est fluide et sans fioritures. Je le conseille à tous car il permet de comprendre quelle était la vie à Bucarest du temps de Ceaucescu en nous faisant relativiser sur nos petites misères d'occidentaux...