sep1sep2sep3sep4

Évidement quand on a aimé un premier roman d'un auteur, on se dépêche de dévorer le deuxième...
Je ne vais pas parler de déception, j'ai bien aimé Sépulcre,mais en le lisant, j'ai eu la vague impression que l'écrivain a voulu amortir ses années de recherches sur le pays cathare en pondant un roman pas moins bien écrit, mais moins travaillé, du moins sur le plan historique. Pour être claire, le premier roman avait un intérêt pour une large palette de lecteurs passant des amateurs d'histoire, aux amateurs de thrillers.... Ici ressurgit plus l'esprit fleur bleue belle époque (ceci dit ça se passe en partie fin 19 ème siècle) qui agacera sûrement plus les lecteurs masculins... Enfin, c'est moins point de vue !! Comme je suis midinette, bien sûr, cela m'a tout de même plu, même si après Labyrinthe, il manque un je ne sais quoi...
Mosse utilise une deuxième fois les mêmes ficelles : Une jeune femme de nos jours Meridith qui a été adoptée et qui est en recherche de son passé, pour cela elle se rend dans le pays cathare où auraient été photographiés des membres de sa famille au début du 20ème siècle. Subitement, on se retrouve 100 ans auparavant avec Léonie une autre jeune fille qui part avec son frère pour le Domaine de la Cade (lieu même où loge Meridith)  pour fuir Paris quelques temps... Plus de fait historique, mais du fantastique avec l'apparition d'un jeu de tarot qui entre au cœur de l'intrigue... Amis des faits réels et du terre à terre, ce livre n'est pas fait pour vous, même si Mosse arrive a amener par petites touches discrètes ce fantastique qui s'immisce à notre insu dans le texte. On retrouve en personnage réel Debussy, ainsi que quelques clins d'œil à certains protagonistes de  labyrinthe
Sépulcre reste néanmoins un bon moment de lecture divertissant, avec son lot de suspense, rappelant aussi un mystère avéré, celui de Rennes le Château : un petit village pas très riche où au siècle dernier, le curé subitement riche œuvra grandement pour sa paroisse et ses paroissien... d'où vient cette fortune ? Trésor enfouit des wisigoths ? Trésor des templiers ? le mystère reste entier, gageons que le Vatican en détient la clef  et que madame Mosse en fera l'intrigue de son prochain roman!
bonne lecture !